françaisSeparatordeutsch
Evaluation des fonctions et système de rémunération
Approche Cepec

L’approche Cepec est centrée sur un schéma des niveaux de fonction. Ce schéma a été conçu initialement comme dénominateur commun pour établir des équivalences avec les nombreux systèmes d’évaluation utilisés dans les entreprises et les administrations. Ce rôle continue à être rempli dans les comparaisons salariales que Cepec réalise pour plusieurs centaines d’entreprises et administrations, dans les domaines d’activité les plus divers. Au fil des années, le schéma Cepec a été introduit directement comme système d’évaluation des fonctions dans quelque 200 entreprises et administrations.

Le schéma Cepec met en évidence les éléments forts qui situent la valeur de la fonction. Pour les spécialistes, sans conduite de personnel, le fil conducteur est la compétence exigée, qui est obtenue généralement par le niveau de formation. Pour les cadres, le fil conducteur est le rôle joué dans la structure de gestion de l’organisation. Dans certaines fonctions, certaines exigences particulières peuvent ajouter une valorisation supplémentaire.

Le schéma Cepec comprend un nombre relativement limité de niveaux principaux. Des fonctions les plus simples jusqu’à celles correspondant à une formation de master et une spécialisation complémentaire, le schéma comprend 6 niveaux (7N, 7S, 6N, 6S, 5N et 5S). En comparaison, le schéma de l’Etat de Vaud en comprend 12. Le schéma Cepec peut toutefois être complété par des niveaux intermédiaires (p.ex. 5N5S). Il devient ainsi directement comparable avec des schémas plus démultipliés, p.ex. celui de l’Etat de Vaud.

Le schéma des niveaux de fonction est directement relié au schéma des niveaux de rémunération. Ainsi p.ex. la rémunération du niveau 5N correspond aux fonctions de niveau 5N. Sur ce point, l’approche Cepec est la même que dans les systèmes modernes des administrations publiques. Ainsi p.ex. dans l’Etat de Vaud, le niveau de rémunération 10 s’applique aux fonctions de niveau 10. (Les systèmes traditionnels des administrations publiques n’avaient pas cette clarté, qui parait évidente.)

Dans le système Cepec, l’évolution de la rémunération en cours de carrière dans un niveau de fonction est mise en évidence par une ligne de tendance et une fourchette salariale.

Au fil des années, les très nombreuses études comparatives de Cepec ont permis de dégager les tendances moyennes sur le marché suisse, dans les différentes branches et régions du pays.